Partenaires financiers
Collaborateurs
 

Présentation

Partenaires
Notre équipe
Actions
documents
Agenda
   

Le projet GLEA

 

GLEA (Grünes Land Eifel-Ardennen – Région herbagère de l’Eifel-Ardennes)

De part et d’autre de la frontière belgo-allemande les exploitations agricoles de l’Eifel et des Ardennes remplissent diverses fonctions comme la production de lait et de viande, l’entretien d’un paysage ouvert, la protection de la nature ainsi que l’accueil de touristes. 
Bon nombre de ces exploitations travaillent dans des situations géographiques où la productivité reste nettement inférieure à celle des stations intéressantes des plaines de Rhénanie-du-Nord-Westphalie ou des Pays-Bas par exemple.

Vu la mondialisation du commerce, le libéralisme des prix et la concentration des marchés de lait et de viande, les exploitations familiales de l’Ardenne et de l’Eifel sont en péril car trop peu compétitives.
Nous devons donc parvenir à (1) définir les frontières naturelles de la production agricole en fonction des facteurs éco-pédo-climatologiques, à l’intérieur de ce cadre naturel (2) optimiser la production  et enfin (3) exporter d’autres sources de revenu compatibles avec la production agricole locale.

La reconnaissnce par les conseillers belges, allemands et luxembourgeois de ce triple besoin constitue le contexte historique du projet GLEA. Le but étant l'élaboration de perspectives pour une gestion de prairie durable en région moyenne montagne.

C’est dans ce cadre que le Centre transfrontalier de coordination GLEA agit : coordonner, informer et former dans le domaine de l'agriculture, et ce de part et d'autre des frontières.